Comité d’évaluation des cuisines du monde


Comité d’évaluation des cuisines du monde

La vie est parfois pleine de surprises : si j’avais su que dans cette partie de Paris que j’appelais le « mauvais » 17ème, il y aurait cette délicieuse adresse de restaurant Français tenu par un chef Japonais… En effet, il y a encore de cela quelques semaines, une banale épicerie trônait encore là. Bien que mon adresse préférée de Banh Mi, le sandwich Vietnamien, Le Lotus Blanc, soit juste à côté, il faut bien dire que la rue Guy Môquet est bien décevante culinairement parlant. Heureusement, Taiki Tamao est arrivée avec sa cuisine Française parfaitement maîtrisée. J’ai vraiment été impressionné par la qualité de la cuisson des viandes : parfaitement rôties à l’extérieur, le centre n’en reste pas moins tendre et moelleux, comme s’il avait été cuit à la vapeur. Quant à la présentation des plats, elle est millimétrée, parfaite et colorée. Seul bémol, les pâtes n’étaient pas « Al Dente » et l’agneau avait un léger gout de mouton. J’ai voulu goûté une nouvelle eau minérale la Llanllyr, d’origine Anglaise datant de 1180, hyper chloré et peu minéralisé (un goût de Volvic acide et gazeux),qu’il aurait mieux valu laissé sous terre depuis 800 ans à avis. Bref, ce ne sont que des détails qui ne gachent en aucun cas l’extase culinaire du 975. Il faut dire que l’adresse n’a que trois semaines, il s’agit juste de défaut de jeunesse. Et pourquoi 975 ? Parce que le chef (comme moi d’ailleurs) est né en 1975 et que l’ancienne boutique était la 9ème épicerie du 75… Allez vite découvrir cet aquarium jaune Franco-Japonais !

Article : Comité d’évaluation des cuisines du monde

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.